GP Liévin

Publié le par Boulanger

   Dernièrement, j'ai fait le déplacement à Liévin pour la deuxième manche de GP de duathlon.

Après notre 5ème place lors de la première étape début avril à Châteauroux, nous nous devions de confirmer. Cette fois-ci j'ai abordé cette épreuve d'une toute autre manière, car je ne courais pas!!!

Et non, cette fois, je laissais ma place à Thomas Comptdaer, jeune duathlète prometteur. Par contre, je jouais pour la première fois le rôle de coach!!!


C'est tout l'esprit de l'équipe qui est résumé ici. Chacun apporte sa pierre à l'édifice sans arrière pensée et quelque soit le résultat.


L'équipe était composée de :


  • Nicolas D'Harveng (Bel)

  • Damien Rolin

  • David Duquesnoy

  • Wouter Kegge (Hol)

  • Thomas Comptdaer


Le format de la course: 5km de CAP/ 30km de vélo/ 5km de cap


DSCF3525A 15h30, le départ est donné et la soixantaine de duathlètes s'élance... au bout de 50m, une bousculade se produit et Wouter chute assez lourdement. Il repart, mais assez diminué.

Cela démarrait alors plutôt mal. Après un début de course rapide mais raisonnable, le rythme s'est ensuite largement élevé... Le peloton s'est vite étiré, mais sans cassure importante, montrant que le niveau des coureurs était très homogène même si en queue de groupe la souffrance se lisait sur les visages.

DSCF3527

A l'entrée du parc, un petit groupe se détachait et augmentait son avance dès le début de la partie cycliste. Pas étonnant d'y retrouver 3 athlètes de l'équipe leader du GP, Marville (avec Derobert, Aernouts et Del Corral), accompagnés de 2 coureurs de Gonfreville ( Capoferri et Vansteelandt) et d'un duathlète de Grasse (l'anglais Richard Hobby). Derrière, deux groupes se formèrent.


Le parcours vélo présentait quelques parties techniques et parfois dangereuses. A l'issue du deuxième tour, des chutes furent à déplorer. Joerie Vansteelandt chuta et perdit toute ses chances, tout comme Laurent Galinier., qui en ratant un virage me manqua de très peu!!!


Les 5 hommes de tête ne seront jamais revus et poseront le vélo avec 2' d'avance. Derrière, la jonction entre les deux groupes s'opéra. C'est dans ce groupe que figuraient les 3 meillleurs chaumontais.

DSC00100-copie-1

A la transition, Richard Hobby et Bart Aernouts seront les plus rapides. Mais après quelques hectomètres, les réprésentants de Marville commencèrent leur démonstration. Ni Richard Hobby, ni Nicolas Capoferri ne pourront empêcher les marvillois de réaliser le triplé.


1 Bart Aernouts (Marville) 1h12'54

  • 2 Damien Derobert (Marville) 1h12'57

  • 3 Victor Del Corral (Marville) 1h13'05

  • 4 Richard Hoby (Grasse) 1h13'22

  • 5 Nicolas Capoferri (Marville) 1h13'25

  • 6 Benjamin Choquert (Metz) 1h14'37

  • 7 Bojan Cebin (Calais) 1h14'49

  • 8 Benjamin Grenetier (Gonfreville) 1h14'50

  • 9 Samuel Bellenoue (Vitrolles) 1h14'52

  • 10 Nicolas D'Harveng (Chaumont) 1h14'54


Concernant les chaumontais, Nicolas et Damien réalisèrent deux belles dernières cap en prenant les 10ème et 14ème places. David est parvenu à arracher une 35ème place. Wouter et Thomas ont terminé en 60 ème et 50ème position.


Dans ce contexte très relevé et très dense, la performance de notre équipe est plus qu'honorable. Elle est à la hauteur des espérances de l'équipe dirigeante. De plus, nos internationaux n'étaient pas à 100% de leur forme. En effet, ils n'avaient pas complètement récupéré des championnats d'Europe qui avaient eu lieu à Nancy la semaine précédente.


Personnellement, voir ce Grand Prix de l'extérieur, constitue un moment très riche d'enseignements. Avec le recul, j'ai observé d'un autre oeil des aspects de la discipline que l'on n'a pas le temps de discerner quand on est participant. On ressent tout autant la tension, mais on peut découvrir les petites astuces des uns et des autres... et parfois les relations tendues entre coureurs.

Ce monde du duathlon version GP est vraiment un monde à part dans lequel règne une ambiance où tout le monde se respecte. 70 duathlètes qui se retrouvent 5 / 6 fois dans l'année, aux quatre coins de la France, cela crée des liens.équipe chaumont - Copie


Du point de vue purement sportif, tout observateur aura remarqué que pendant la totalité de l'épreuve (1h15), il n'y a aucun temps mort, aucun moment d'observation, avec des rythmes de course très élevés aussi bien à pied que sur le vélo.

Aucune faiblesse n'est tolérée. Un très bon coureur à pied (moins de 30' au 10000m) peut très bien terminer la 1ère CAP en tête et poser son vélo en dernière position, si son niveau cycliste est moyen...


Le prochain GP aura lieu le 30 mai à Noyon, à 10km de chez moi. Cette fois, je serai bien « tatoué » comme participant. Je sais ce que j'ai à faire d'ici là. Etre capable de courir très vite mais aussi de rouler fort. Pour moi, il ne s'agira pas de jouer les premiers rôles (je laisse cette tâche à mes leaders!!!), mais d'atteindre la meilleure place possible pour l'équipe.

A l'issue de cette manche, il restera deux étapes et nous aurons déjà une idée de la place à viser au final.

Publié dans Duathlons

Commenter cet article

laurent 20/05/2010 14:22


beau compte rendu xavier ! tu peux remarquer la 5 éme place DE benjamin choquert ex pur coureur à pieds !
a bientôt !