Rentrée cycliste

Publié le par Boulanger

Il y a deux semaines, j'ai repris le chemin des courses cyclistes à Muirancourt.  C'était l'occasion de reprendre contact avec les gars de l'UC MARGNY. 
Cette course s'intégrait dans une semaine d'entraînement chargé en terme d'intensité en CAP...C'était le moyen de voir comment mon organisme allait réagir sur le vélo.

Avec un entraînement axé uniquement sur le duathlon, c'est à dire avec un nombre assez faible de km accumulées, je savais que j'allais subir...
Sur cette première course, j'ai réussi à me retrouver dans l'échappée mais sans pouvoir disputer mes chances à la suite d'un saut de chaîne.

Ensuite, j'avais prévu de disputer le Circuit de l'Aisne pendant le week-end Pascal. Avec  3 étapes réparties sur deux jours, je partais dans l'idée de faire des bornes et de jouer l'équipier.
Malheureusement pour l'équipe, deux de nos hommes en forme (E. Dourlens et L. Damay) venaient de tomber malades...L'équipe diminuée, les dirigeants comptaient sur moi pour jouer le général....OUUUFFFF!!!!
En fait, je savais que cela dépendrait de mes capacités à passer les bosses, nombreuses sur cette épreuve...Il fallait perdre le moins de temps possible afin d'aborder le chrono (dernière étape)...

Mais l'ennemi de ce week-end, se nommera FROID      4/5 °  maxi, pour moi ce fut un froid polaire... Pas un moment, mon organisme s'est  mis dans les conditions de l'effort. Mes jambes sont restées bloquées, mes puls également...
1ère étape:  bonnet sous le casque, gants d'hiver, sur-chaussures, deux maillots dont un  thermique, manchettes, plastiques à bulles sur le torse, massé, huilé...    Je passe placé la première bosse et la première échappée se dessine avec
20 coureurs, tout le monde est là sauf JB Tranchant le vainqueur de l'an passé. A 4 de Margny, on décide de prendre les relais mais sans appuyer...A mi-course, J-B revient avec un l'avant garde du paquet... A moins de 30 bornes de l'arrivée un coup part avec 2 coureurs de Margny...On temporise..On oublie de se parler et on laisse partir le futur vainqueur...L'échappée a 1'40 d'avance quand on se fait appeler "Arthur" par le directeur sportif!!!
Il reste moins de 10 bornes...On se met à plat ventre pour limiter la casse...L'arrivée est au sommet d'une bosse...A ce moment, je sais que je vais perdre du temps en me sacrifiant sur la plat...Les jambes sont frigorifiées mais j'appuie au maximum sur ces derniers km...Au pied la bosse je m'écarte en espèrant que JB et Benoît Letombe parviennent encore à réduire l'écart pendant l'ascension.
-tape-a.jpeg
etape1.jpeg
bilan de la 1ère étape:   Avec cette grosse erreur tactique, Benoît et JB perdront 45 sec sur le maillot jaune. On sauve les meubles avec le maillot de grimpeur pour Benoît.
De mon côté, j'étais hors course pour le général.

2ème étape:   départ 9h30 Le sol est gelé et je ne sais pas quel vêtement je peux mettre en plus par rapport à la veille!!!!!     Si: une deuxième paire de gants...J'aurai dû enfiler un cuissard long...
Mon but était d'aider au maximum les deux leaders.  Dès le départ, mes doigts sont engourdis, mes pieds gélés...
Mes puls ne dépasseront jamais 150.... Pour me réchauffer, je décide de me mettre en tête de peloton et de rouler fort après la premirèe bosse...c'est là que je ferai mon max en pulsation...Pas moyen de me faire mal aux jambes.
J'ai donné quelques coups de main mais loin de ce que j'espérais...Dès la mi-course, je n'arrivais pas à tenir dans les 10 premières places du paquet. Impossible de tourner les jambes... Je me suis refroidi très rapidement .  En difficulté à l'attaque du dernier tour, j'avais la possiblité de rentrer dans les voitures. Je reviens à 50m...puis impossible de mettre le petit coup de rein...Je regarde mes puls 135....  Je comprends alors que l'objectif sera de réussir à pédaler pour rallier l'arrivée...  J'ai monté la dernière bosse à 12km/h à 125 puls....Un cauchemar....
-tapeb.jpeg
Je rejoins l'arrivée juste devant le deuxième peloton à 7' du vainqueur...;puls moyenne:   138....

Devant, JB et Benoît reprendront 15 sec au maillot jaune.

3ème étape: CLM de 9km.
Avec ma place au général, je devais partir dans la première moitié des concurrrents.  Mais après une série de contre-temps, je termine de déjeûner 1h30 avant mon départ...J'arrive sur le site 30' avant.  Il me reste alors à préparer mon vélo...gonfler les roues m'habiller, m'échauffer.... Le temps de réunir tout mon matériel et  d'accrocher mon dossard:    14h48    départ: 15h01      Sachant que je dois être 5 min avant près du starter...Il restait 8 min pour m'échauffer. Donc l'home-trainer est resté au chaud dans la voiture...    
Echauffement:     2 lignes droites sur le petit plateau     2 lignes droites grand plateau
puls: ????   Pas eu le temps de mettre la ceinture du cardio

équipement:  le minimum:   casque/combinaison/ chaussures/socquettes
Température:  5°  maxi

Je me place sur la ligne.   On m'annonce 1'.  
Le parcours???:     On va le découvrir en allant.
Je prendrai le gars devant en point de mire...
clm-copie-1.jpeg
5/ 4 /3 /2 /1 TOP  A bloc...Je me lance...Comme par hasard une 4 L sort d'une rue et se claque devant moi...Je décide de la doubler par la gauche...Impossible...Elle roule à gauche...Je passe donc à droite en espérant qu'elle ne change pas de direction.
J'esaie de prendre de la vitesse et de garder une bonne cadence de pédalage...Ce n'est pas les jambes de septembre dernier, mais je reviens assez vite sur le concurrent parti devant moi... Les km ne sont pas indiqués et j'essaie d'anticiper sur le parcours...On traverse un village avec des rues étroites...je n'ai plus de point de mire et le seul moyen de ne pas me tromper de direction est de regarder les flèches peintes sur la route...
Je réussis à me faire "piquoter" un peu les muscles des cuisses...J'ai encore du jus...Je pense qu'il reste 2/3km...Je regarde l'heure:    15h12   11' de course!!!!!    Je vire à gauche, 200m c'est l'arrivée. 
On annonce 11'45   meilleur temps provisoire, alors que le champion de France Senoir A était parti peu de temps avant moi...
Au final, je termine 4ème ce clm à 35sec de la victoire et à 20sec de la deuxième place.

Bilan:   Ce clm m'a prouvé que mon entraînement pour le duathlon était bien lancé. Dans une approche normale de ce type d'épreuve, je n'aurai pas été très loin de la gagne.

             Je ne suis vraiment pas fait pour courir dans ces conditions météo....Sous 10°, il n'y a rien à espérer...J'avais déjà vécu ça (Duathlon de Cambrai 2006....)

             Je vais poursuivre ma préparation en vue des premiers objectifs:   
  GP duathlon le 6 avril
  Powerman Holland le 20/04
  GP Châteauroux le 4/05
                                                 Bon courage à tous




Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

SEB C 28/03/2008 09:40

Bon je mets pas trop de news sur mon site mais je viens lirele tiens c'est déja ça ! On a un point en commun le froid n'est pas notre ami. Mais fais gaffe au surentrainement car le coeur qui reste bloqué (bon y faisait froidmais tout de même!) . Prend le tps de bien récupèrer. Ob se croise à Chtx peugoet ;-)
@+
SEB C

PATRICK 27/03/2008 08:14

dur ,meme tres dur dans des conditions meteo a ne mettre un cycliste dehors . cela promet avec des temperatures convenable

seb l 26/03/2008 10:53

Salut toi, bon courrage pour ta rentré en duathlon, merci pour les commentaires!!!bonjour a la famille... A bientot
si je peu je passerai voir un duathlon
@+
seb

MICHAEL 25/03/2008 20:26

ouah super le soutien!!!
bon je tenais a dire a tout se qui liront se message que xavier et humainement humain, et oui je l'ai vu souffrir s'arracher aujourd'hui comme quoiil n'y a pas de surdoué il n'y a que oui que le travail
félicitation à toi et bon babyfoot avec les petits

benoit 24/03/2008 20:14

pov xavier , apparemment ce week end ne restera pas gravé d'une pierre blanche sur ton calendrier ; même si - malgré des conditions météo éprouvantes - tu as réussi à finir par faire un bon chrono . il ne reste plus qu'a espérer que la température remonte enfin pour les semaines à venir , pour aborder sereinement la suite . BONNE CHANCE .